Sophro-Yoga

Sophro-Yoga

SOPHRO-YOGA

_______

 

  1. C’est quoi?
  2. Comment ça marche? (exemple)
  3. Comment se déroule une séance?
  4. Le guidage voix ou son comme soin durant les postures “yin”
  5. A qui ça s’adresse? Quels en sont les bienfaits?
  6. En bref!

 

 

  1. La SOPHRO-YOGA est une nouvelle forme de yoga créé par Johanna Sarrazin, inspirée du yin yoga et de la sophrologie.

C’est tout d’abord un moment avec soi, comme une rencontre!

Approche psycho-corporelle qui appréhende l’être dans sa dimension psychologique, émotionnelle et corporelle – alliant corps (yoga), respiration (pleine conscience), visualisation (sophrologie) et son (musique, bol tibétain,…).

Pratique douce et intense à la fois, invitant à redécouvrir le corps, de manière bienveillante et à le libérer des tensions physiques et émotionnelles pour un mieux être et un sentiment d’équilibre.

Douce parce qu’elle ne nécessite aucun niveau ou aptitude spécifique, les postures sont adaptées à chacun: débutants ou initiés.

L’intensité peut être ressentie pas tant au niveau de la posture en elle-même, plutôt dans sa durée et les différentes émotions qui peuvent émergées ou au niveau mental, en ce sens que la sophro-yoga invite à “être” plutôt qu’à “faire”, aussi le mental peut s’agiter, douter, remettre en question et avoir le désir de sortir de la position pour passer à autre chose – pour ne pas aller au fond!

Le yin yoga invite à tenir une posture entre 3 et 7 minutes, afin de venir détendre et libérer la chaine musculaire engagée, avec pour levier de résistance, la gravité. Des supports peuvent être utilisés.

C’est une pratique qui joue sur l’étirement, la durée et la profondeur.
Le terme de Yin yoga trouve ses origines dans le taoïsme. Le yin et le yang sont considérés comme deux forces primordiales qu’il s’agit d’équilibrer pour atteindre l’harmonie

La sophrologie quand à elle est une série d’exercices de relaxation -physique et mental- permettant de contacter et d’activer les ressources et potentiel déjà présent chez la personne afin d’aborder la vie quotidienne de la meilleure façon qu’il soit et avec un panel de possibilités pour agir ou réagir aux différentes situations amenées par la vie, augmentant ainsi le bien-être et l’aptitude au bonheur!

(Vous êtes invités à lire les articles sur la sophrologie et le yin yoga, écrit précédemment, pour en savoir un peu plus!)

 

2. Selon la médecine chinoise et le Tao  pour les méridiens ou encore la médecine indienne (Ayurvéda) pour les chakras, le corps serait parsemé de canaux, points ou roues d’énergie. Chacun ayant son propre rôle et participant au bien-être, à l’équilibre du corps, des émotions et de l’esprit, dans la mesure où l’énergie entre ces points circule librement et harmonieusement.

 

Les méridiens en Médecine chinoise sont les canaux par lesquels circule le “qi” l’énergie vitale du corps. Chacun des 12 méridiens sont reliés à une entraille ou un organe. L’acupuncture ou shiatsu utilise cette théorie pour rétablir la libre circulation de l’énergie.
Les chakras ou “roues” en sanscrit sont issu du Kundalini yoga. Ce sont des points de jonction de canaux d’énergie. Il y a 7 chakras principaux et des milliers de secondaires.

 

 

 

 

 

 

Comment ça? C’est à dire?

Chacun des points d’énergie lorsqu’ils sont perturbés, déséquilibrés, entrainent des désordres et symptômes physiques, psychologiques ou émotionnels.

Pourquoi? selon la médecine chinoise et ayurvédique, les points d’énergie sont reliés à un organe, lui même relié à une émotion ou symptôme. Si le point d’énergie n’est pas équilibré, l’organe dysfonctionne et l’émotion ou sensation survient en excés ou en déficit.

Wilhem Reich (psychanalyste) pensait que “toute émotion refoulée s’accompagne toujours d’une rigidification des muscles et tissus”.

En redonnant du mouvement à des zones de tensions par un temps d’accueil suffisamment long, on écoute le corps et ses besoins et on permet à la zone de se libérer et de lâcher ce qui ne sert plus au corps; en ce sens que si l’émotion ou tension est accueillie et entendu, elle n’a alors plus de raison d’être, puisqu’elle était simplement messagère d’un dysfonctionnement, refoulement ou blessure.

En travaillant sur le corps et l’esprit, en recréant de l’harmonie et de l’équilibre par le biais des postures, de la respiration (prâna), de la pleine conscience et des exercices de sophrologie associés, on rééquilibre l’être dans sa globalité.

Notre corps nous parle! Écoutons…

 

Exemple:

Une des formes de la posture du papillon, utilisée en yin yoga.

La posture du papillon permet d’étirer le bas du dos et les jambes tout en ouvrant les hanches. Elle permet aussi de travailler les organes internes comme la vésicule biliaire, les reins et le foie.

On observe tout d’abord qu’une même posture vient travailler le corps, à différents niveaux-ici les muscles, les tissus conjonctifs et plusieurs organes-

Si les reins sont tendus ou bloqués par exemple, le fait de se pencher vers l’avant, amener la tête vers les pieds peut-être difficile, voir très compliqué.

Or, la tension au niveau des reins peut avoir différentes origines (alimentaires, physique, émotionel, autre…)

En sophro-yoga, l’ensemble des possibilités est abordées!

Si l’origine est émotionnelle (consciente ou pas), voici le processus suivit: les reins sont reliés à l’émotion “peur”. Il est possible que la difficulté de se pencher soit, entre autre, liée à cette émotion vécue pour x raison dans le passé et non exprimée, et qu’elle soit stockée dans le corps.

En restant dans la position, en étant présent à soi et en laissant le temps et la gravité faire leur travail, ceci associé à un exercice de sophrologie sur le lâcher-prise, la confiance ou l’acceptation, va permettre au corps de se détendre, de rétablir l’harmonie de cette zone amenant immédiatement une sensation de bien-être et d’espace de liberté.

Si l’origine est d’un autre ordre, un exercice de pleine conscience et de visualisation des cellules, des tissus peut-être le moyen de libérer la zone.

On observe le corps se dévérouiller lorsque les résistances commence à lâcher et à son rythme, il se penche en avant, et la tête se rapproche des pieds (dans cette position du papillon). Le pratiquant se sent mieux, il créé  et retrouve de l’espace dans son corps, amenant flexibilité et un sentiment de bien-être.

 

Et à la fois, aucune analyse n’est faite, inutile dans cette méthode de mentaliser ce qui est en train de se produire ou pas, c’est un laisser-faire, un lâcher-prise, une confiance que l’on s’accorde à soi, à son corps, au thérapeute, à la vie qui nous a amené là, dans cette position, à cet instant.

Quelque chose bouge et travaille quoi qu’il en soit! L’importance est portée sur la sensation et le ressenti de ce qui se vit sans chercher à l’expliquer. Le but étant la libération du corps et la remise en mouvement de la zone coincée jusqu’alors.

Être est suffisant! C’est une simple expérience pour se (re)connecter à soi.

 

3. Une séance dure une heure et est guidée entièrement (démonstration et voix).

Certains supports peuvent être utilisés pour accompagner, soulager ou faciliter la posture comme les bolsters (sorte de gros polochons très confortable), des sangles, des blocs, des couvertures.

Dans certain cas, la séance peut avoir un thème précis, selon s’il s’agit d’un stage ou d’une journée découverte/atelier .

Autrement, il s’agit plus simplement d’un temps de relaxation et relâchement global du corps physique, émotionnel et mental, une invitation à se décharger, à se libérer et à vivre l’instant, amenant à un état proche de la méditation.

Quelle soit individuelle ou en groupe, chaque séance de sophro-yoga commence par un temps calme, en position assise, où il est demandé de faire une brève “météo intérieure“. C’est à dire de diriger son regard vers l’intérieur, et observer les différentes sensations, perceptions, pensées ou émotions qui traverse le corps. Puis la conscience se pose sur le souffle, et la personne est invitée à observer l’évolution de sa respiration pour quelques instants, à être présent à ce qui se vit.

Suivi par 6 salutations au soleil -enchainement de positions associé au souffle, assez simple et accessible à tous- pratiquée relativement lentement, à l’écoute du corps.

Une fois que le corps est chaud, dynamisé et mis en mouvement, entre 3 et 5 positions sont proposées. Inspiré du Yin yoga. Chacune d’elle est tenue pendant environ 5 minutes.

Pour la plupart, il s’agit de positions assises ou allongées.

Un son (ce peut-être de la musique, le bol tibétain, un instrument),  la voix du professeur/sophrologue dans un exercice directement issue de la sophrologie (visualisation en lien avec ce que la position vient faire travailler, activer, dévérouiller), ou un exercice de pleine conscience accompagne la position, facilitant le processus de relâchement du corps, des émotions et du mental.

Enfin un temps de relaxation guidée, allongé ou assis, ainsi qu’une brève météo intérieure, viennent clore avec bienveillance la séance.

En toute fin, vous êtes invités, si vous le souhaitez, à partager vos ressentis, sensations et expériences.

 

 

4. Dans ce monde où nous sommes stimulés sur le  “faire” plutôt que sur “être”, il peut nous apparaitre difficile parfois de s’arrêter et de ne rien faire! Très rapidement le mental va s’agiter, douter, remettre en question, vagabonder et chercher à mettre en place du mouvement pour s’occuper, pour ne pas avoir l’impression de perdre son temps.

Nous sommes peu invités à tourner notre regard vers l’intérieur et à observer, à venir toucher cet espace calme et confiant, qui est pourtant à disposition, à chaque instant. Sans doute parce que tourner son regard vers l’intérieur implique de ressentir, et pour la plupart nous avons peur de nos émotions, ou pas le temps pour les accueillir, pour les accompagner, parce que tout va vite et que notre monde intérieur a besoin de temps.

Lorsque la posture est accompagnée d’un exercice par la voix (sophrologie et/ou Pleine conscience), cela permet tout d’abord au pratiquant de mieux accepter de rester dans la position, d’adoucir, de calmer, d’occuper le mental pour que le corps ait le temps suffisant pour venir lâcher, physiquement et émotionnellement, tout en restant présent à soi.

Cela permet aussi de poser un cadre bienveillant et enveloppant, amenant le pratiquant lui-même à la douceur envers son propre corps et ce qui le traverse, quelle que soit l’émotion, sans pousser, forcer ou faire violence au corps.

L’exercice de sophrologie est choisit en fonction de la posture (ou vice-versa) et créé une connexion, une cohérence corps/esprit entre ce qui se vit et ce qui est entendu par le corps, accompagnant, favorisant, facilitant l’objectif décrit dans le thème.

Le son quand à lui, est une vibration, une énergie entrant en raisonnance avec notre propre vibration. Il n’est pas rare que nous nous sentions touchés par une musique si l’état dans lequel nous nous trouvons (conscient ou inconscient) vibre au même niveau que cette musique, c’est à dire implique les mêmes émotions, humeurs, nous faisant écho.

Le son permet d’atteindre un état de relaxation profonde, un ralentissement des mouvements cardiaques et respiratoires et une réduction du stress.

Dans la sophro-yoga, le son est utilisé comme outil pour soigner, libérer, connecter avec la mémoire du corps, avec ce qui est là, et aider à révéler les ressources et le bien-être, inscrire dans le corps une sensation agréable.

(Pour mieux comprendre ce phénomène, je vous invite à lire l’expérience de Masaru Emoto, chercheur japonais, qui explique l’impact du son sur l’eau. Et nous sommes composés à 65% d’eau!).

 

 

5. Les séances de sophro-yoga s’adresse à TOUS et à toute personne qui souhaite:

-un temps de pause dans son quotidien, se ressourcer.

-se libérer du stress, dépression et de l’anxiété.

-améliorer la santé des organes internes et de la circulation de l’énergie.

-assouplir, renforcer et soulager le corps/travailler sur les tissus conjonctifs.

-débloquer des zones tendues par une blessure physique ou émotionnelle.

-une façon de ressentir, découvrir, rencontrer le corps, les émotions, les perceptions, c’est à dire “mieux se connaitre”.

-apprendre à accepter, lâcher-prise, se libérer, guérir.

-améliorer l’introspection et la concentration.

-découvrir et vivre les bienfaits d’un état méditatif.

 

Le mot “yoga” ici n’implique pas que vous soyez initiés ou pratiquant assidus, de longue date.

Donc: pour débutants et initiés!

 

6. En bref!

La sophro-yoga est une méthode corps/esprit, issue du yoga, de la sophrologie et de la méditation de pleine conscience, permettant d’aborder l’être dans sa dimension globale. Une invitation à ressentir ce qui est là et à s’accompagner. Au travers de différents exercices et d’un état de conscience modifiée, le pratiquant amène en douceur son corps à lâcher toute forme de tensions stockées et à s’en libérer, amenant un bien-être et une sensation nouvelle de soi même, ressourcé et conscient de son potentiel.


2 thoughts on “Sophro-Yoga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *